La Fabrique du Trièves : quand les artisans s'éco-impliquent !

Thématiques : 
3444 lectures
Ne vous y trompez pas ! Sous ses airs calmes de territoire montagnard, le Trièves fourmille d'initiatives dans les domaines de la culture, du tourisme, des circuits courts... Et l'artisanat y est très prolifique. De nombreuses personnes venues s'installer dans le Trièves mettent leurs motivations écologiques et coopératives au service d'un territoire, tout en créant leur emploi. Helena Amalric, designeuse de retour au pays, est de ceux-là. Elle a monté avec un groupe d'artisans et de producteurs La Fabrique du Trièves.

Quel a été le point de départ de cette aventure collective ?

C'est de retour dans le Trièves en 2010, et dans le cadre de mon activité de designeuse, que j'ai rencontré de nombreux artisans de la vallée. Tous ont fait état de leurs difficultés à se faire connaître au niveau local. L'idée de se regrouper autour d'une boutique commune, afin de vendre et exposer nos productions et créations. Nous avons testé le concept l'été 2011 avec succès ! aussi, nous l'avons reconduit l'année suivante, mais avecune boutique plus grande et sur une plus longue période. En mai 2013 notre boutique nomade est devenue une boutique résidente dans le centre de Mens. Nous expérimentons aujourd'hui un espace de travail commun qui oscille entre 10 et 13 producteurs/artisans.

 

Que pouvons-nous acheter à la Fabrique du Trièves ?

Vous trouverez une large variété de produits, faits mains et locaux exclusivement : chocolats, sacs, apéritifs, vinaigre, safran, vêtements, miels, poteries, porcelaines, couteaux ou outils de jardin... Nous souhaitons avant tout valoriser une activité artisanale et à un prix juste ! Nous attachons donc une attention particulière à la qualité et à la finition des produits. C'est aussi pour cette raison que nous intégrons les artisans dont c'est le métier principal. Notre charte n'exige pas de label bio mais a minima une démarche d'éco-implication, un intérêt pour une fabrication la plus propre possible ! Notre boutique attire ainsi une clientèle variée. Aussi bien les habitants que les vacanciers à la recherche de souvenirs, et orientés par les locaux. Ces deux clientèles s'équilibrent et garantissent un revenu régulier, qui augmente en période de vacances.

 

Comment fonctionne « l'arrière-boutique » de La Fabrique ?

Nous avons fait le choix, pour commencer, d'un statut associatif, et nous devrions évoluer naturellement vers un statut coopératif. Il faut se connaître davantage, avant de partager tous les risques et toutes les réussites. Le fonctionnement n'en est déjà pas moins collégial, nous décidons au consensus et mutualisons des moyens au bénéfice de tous. Nous avons une charte, un règlement et un processus d'agrément. Pour rejoindre la Fabrique du Trièves, un comité d'accueil se rend sur le lieu de production du candidat et rédige un compte-rendu. C'est ensemble que nous validons l'intégration ou non d'un nouvel artisan/producteur. Et bien que les recettes de chaque vente reviennent exclusivement à son créateur, chaque nouveau produit doit être présenté à tout le monde. Les membres versent une cotisation de 35 € tous les mois, afin de couvrir la mise à disposition par l'association d'un local et d'un compte bancaire pour les ventes en boutique. L'avantage de notre regroupement est de pouvoir nous soutenir ensemble. Et cela en a dissuadé plus d'un à mettre la clé sous la porte...

 

Développez-vous d'autres activités pour vous faire connaître ?

Nous organisons, et ce depuis le début, des événements, des ventes en extérieur, toujours dans l'objectif de permettre aux artisans de se faire connaître et de développer les échanges avec le public. Nous sommes aussi intéressés par le fait de pouvoir transmettre et faire évoluer nos pratiques. Nous avons mis en place des ateliers participatifs, des partenariats avec des centres de formation, des interventions dans les collèges pour faire découvrir nos métiers.

 

Nous avons aussi pour idée de développer la vente en ligne, avec paiement d'un pourcentage au bénéfice de l'association. Aujourd'hui, j'assure la coordination, la communication et l'organisation d'événements. Notre objectif est de réussir d'ici trois ans à autofinancer un poste à mi-temps pour gérer La Fabrique.

 

La Fabrique du Trièves

Place de la Halle

38 710 Mens

Tel : 06 80 00 18 00

Ouverte à partir d'octobre, le samedi

de 8h30 à 12h30 et de 15h à 19h

A propos de l'auteur

Scop La Péniche

La Scop la Péniche est une entreprise coopérative spécialisée dans l'animation de communautés professionnelles autour des enjeux de communication web, de numérique et de data.

Elle assure l'accompagnement à maitrise d'ouvrage à la stratégie, à la conception et à l'animation éditoriale...

Coordonnées

.
38000 Grenoble
Email